Formations en alternance

Formations en alternance

2020 : année record pour les branches professionnelles et les entreprises du commerce

Le commerce recrute. Le commerce attire les jeunes. C’est une réalité depuis de nombreuses années… et c’est encore plus vrai en 2020 si l’on observe les chiffres de l’alternance.

Les entreprises du commerce ont accueilli 65 814 alternants en 2020, en grande majorité par le biais du contrat d’apprentissage (69 % des contrats).

Dans le détail, les entreprises du commerce ont signé 45 722 contrats d’apprentissage, soit une hausse de 264 % par rapport à 2019, et 20 092 contrats de professionnalisation, soit une baisse de 25 % par rapport à l’année précédente.

Pari gagné

2020 est donc une année record pour l’alternance dans le commerce… Malgré une réforme d’une ampleur inédite, dont il a fallu s’approprier les mécanismes en un temps record, et malgré la crise sanitaire.

La réforme de l’apprentissage portée par la loi du 5 septembre 2018 avait pour ambition un développement massif de l’apprentissage en confiant les clés du dispositif aux branches professionnelles et aux entreprises… Chiffres à l’appui, force est de constater que le pari est gagné, l’objectif est atteint, le contrat passé entre les branches professionnelles du commerce et l’Etat est rempli.

Plan d’action 2021

En 2021, les équipes de l’Opcommerce sont mobilisées autour de trois axes pour répondre aux orientations stratégiques 2020-2022 définies par le Conseil d’administration et aux engagements pris dans la Convention d’Objectifs et de moyens, signée avec l’Etat début 2020 : promouvoir une alternance de qualité, garantir une relation clients de proximité et apporter un conseil RH à forte valeur ajoutée.

Cinq actions/engagements

Ces trois axes de mobilisation se déclinent en cinq actions / engagements :

1/ Augmenter le volume des contrats d’apprentissage et des contrats de professionnalisation gérés. Objectif : 75 000 contrats en 2021, soit une nouvelle progression de près de 15 %.

2/ Sécuriser les parcours des bénéficiaires et réduire le taux de rupture. Objectif : passer en dessous des 13 % constaté à fin mars 2021 sur les contrats signés en 2020.

3/ Accompagner la professionnalisation des organismes de formation et CFA, grâce au déploiement du label Ecole du commerce de demain.

4/ Favoriser un sourcing inclusif. Objectif : renforcer les partenariats sur chaque territoire (Epide, E2C, Missions locales, Agefiph, Pôle emploi…) et mobiliser les dispositifs POEC, POEI, Hope et Aire.

5/ Renforcer les actions de promotion des métiers du commerce. Objectif : nouer des partenariats avec les Conseils régionaux qui ont désormais en charge de coordonner les missions et les actions d’orientation. Deux conventions ont déjà été signées avec les Régions Normandie et Bourgogne-France-Comté.

Centre de Relation Clients

Pour atteindre ces objectifs, de nouveaux moyens humains et matériels sont déployés, avec en particulier :

  • la création d’un Centre de Relation Clients, aujourd’hui opérationnel. Composé de 20 collaborateurs, il est dédié à la promotion de l’offre de services de l’Opcommerce et au conseil de premier niveau auprès des TPE/PME. Selon les périodes de l’année, et en particulier de juin à octobre, ce nouveau service sera dédié à l’alternance.
  • la refonte des portails Web Services Partenaire et Web services Entreprise pour accélérer la simplification administrative à l’égard des OF/CFA et des entreprises adhérentes à l’Opcommerce.

 En savoir +
> Télécharger l’infographie Bilan Alternance 2020
> Découvrir la CoBox Alternance

Partager l'actualité sur :

Retour aux actualités