Relancer son activité après la crise

Relancer son activité après la crise

THERA CONCEPT muscle son offre numérique grâce au dispositif Cap sur le digital de l’Opcommerce

Pour relancer son activité chahutée par la crise sanitaire et fidéliser ses clients, Thera Concept (entreprise de commerce à distance spécialisée dans l’évènementiel sportif) a mis à plat toute sa stratégie digitale, épaulé par l’Opcommerce.

Philippe SCARAMELA est ce qu’on appelle un entrepreneur né. Depuis 2016 et la création de Thera Concept, il a développé pas moins de trois sites internet, tous spécialisés dans l’évènementiel sportif. L’entreprise propose à ses clients de prendre en charge la communication et la logistique de leurs événements, de la signalétique des parcours de course (à pieds ou à vélo) à la vente de textiles et d’objets publicitaires. « Le 15 mars 2020 toutes les rencontres sportives ont été arrêtées, et toute mon activité avec », se souvient le dirigeant.

Rationnaliser l’offre de services en ligne

Pas question pour Philippe SCARAMELA de se laisser abattre. « J’ai tout de suite voulu tirer parti de cette période pour me former et améliorer mes sites internet. » En lisant la newsletter de l’Opcommerce, il découvre les différents services proposés par l’opérateur de compétences et s’engage dans un premier diagnostic, baptisé « Rebond », conçu pour aider les entreprises à préparer la reprise.

« Cet accompagnement a mis en relief un besoin de cohérence dans les services que je proposais. L’avantage d’une petite structure, c’est qu’on met très vite en œuvre ses idées. Mais en 6 ans d’existence, mon offre était devenue illisible », analyse le dirigeant.

Faire des économies

Pour continuer dans cette dynamique, Maud CHAMPION, conseillère emploi formation à la délégation régionale Hauts-de-France de l’Opcommerce, lui propose d’enchaîner avec le diagnostic « Cap sur le digital » et le met en contact avec le cabinet Nomad Consultants. « Philippe SCARAMELA est arrivé avec un problème technique. Il avait plusieurs sites internet et souhaitait en faire un seul pour faire des économies, se souvient Nicolas MORAGE-DAVID du cabinet conseil. Au final, ce n’est pas cette première demande que nous avons traitée. Je l’ai surtout aidé à prendre conscience de sa valeur et à la décupler grâce aux outils digitaux. ».

Un accompagnement opérationnel

Sur le papier, Cap sur le digital est un accompagnement de 5 jours réalisé par un consultant spécialisé, avec un plan d’action à la clef. Sur le terrain, il s’agit d’entretiens hebdomadaires de 2 à 3 heures entre le dirigeant et le consultant. « A chaque rencontre, le chef d’entreprise repart avec une liste d’actions à mener. La séance suivante, on fait le point, on résout les problèmes rencontrés, on poursuit l’accompagnement », explique Nicolas MORAGE-DAVID. Dès le premier entretien, Philippe SCARAMELA a ainsi testé et pris en main de nouveaux outils numériques. « Je travaille exclusivement à distance et je cherchais à gagner en proximité avec mes clients, explique-t-il. Nicolas m’a parlé de Loom, un outil qui permet de se filmer et d’enregistrer des messages vidéo. Depuis, j’accompagne tous mes devis d’une vidéo personnalisée où je montre les solutions que je propose. Ça permet d’humaniser mes relations clients. »

Se diversifier et recruter

La stratégie commerciale et la présence numérique de Thera Concept ont ainsi été passées au crible : de la fiche Google my business de l’entreprise aux interactions sur les réseaux sociaux, en passant par la prise en main d’outils digitaux comme Linked Helper, qui permet d’automatiser les pages commerciales sur LinkedIn. Mais Nicolas MORAGE-DAVID a aussi poussé Philippe SCARAMELA à travailler plus finement le profil marketing de ses clients pour identifier de nouveaux services à leur proposer et diversifier son activité.

Perspectives de développement

C’est aujourd’hui chose faite. Le dirigeant de Thera Concept déploie en ce moment deux nouveaux services en ligne avec des associés : « Mon-defi-virtuel.com » pour permettre aux organisateurs d’évènements sportifs classiques de proposer des défis sportifs virtuels et « sympamerci.fr », un service clés en main qui permet aux entreprises de remercier ses clients et ses collaborateurs. »

Partager l'actualité sur :

Retour aux actualités